François Bonneville
Enseignement > Programmation orientée objet > Delphi > Gestion des erreurs et des exceptions  

1. Les sources d’erreurs

  • Les erreurs de programmation (avec la POO cela arrive encore...)
  • Mauvaise modélisation
  • " Effets de bord "
  • Boucle infinie
  • cas particuliers mal étudiés
  • Les valeurs d’entrée en dehors des limites tolérées - exemple division par zéro
  • Les périphériques de sortie non disponibles
    • Imprimante éteinte
    • Disque dur plein
    • Connexion réseau interrompu
    • ...

On constate dans le cycle de développement d'un programme que la gestion des erreurs nécessitent parfois plus d’effort de programmation que le fonctionnement normal

2. La gestion d’erreur " à l’ancienne "

Nécessite une suite d’instructions

  • si ... alors
  • gestion de cas

Exemple : ecrire un texte dans un fichier du disque dur

var MonFichier : TextFile;
    ligne : string;

begin
AssignFile(MonFichier, 'Test.txt');
ReWrite(MonFichier);
if IOResult = 0 then
 begin
 
Repeat
    l
igne := UneFonctionQuiRameneUneString
   
MonFichier.writeln(ligne)
 
until igne='' or IOResult <> 0
 
if IOResult <> 0 then writeln ('problème lors de l''écriture. NO erreur :',IOResult)
  CloseFile(MonFichier)
else
writeln(‘problème à l'ouverture du fichier’) ;

Le programme deviend rapidement incompréhensible, car le cas général est noyé au milieu de la gestion des erreurs. Le code est alors difficile à maintenir.
Il est impossible de "propager l'erreur" sans variable globale.

3. Les Exceptions

Une exception est une erreur ou unévénement exceptionnel qui interrompt de flux normal d’exécution d’une application.

Lorsque qu'une exception est déclenchée, il y a exécution d’un gestionnaire d’exceptions qui est un moyen structuré pour séparer la logique normale de celle qui gère les erreurs

Cela augmente la lisibilité, la maintenabilité et la robustesse des programmes

En POO, une exception est un objet : il existe une hiérarchie de classes pour particulariser les exceptions
Type EMathError = class(Exception);
Type EInvalidOp = class(EMathError);
Type EZeroDivide = class(EInvalidOp);

Le programmeur peut ainsi créer ses propres exceptions, plus précises, sans affecter le code existant.
Une exception, au travers de ses attributs, peut "transporter" des informations depuis le lieu du déclechement jusqu'au lieu du traitement

4. Gestion des exceptions

Les exceptions sont gérées à l’aide des instructions

Try
 
(liste d’instrucions)...
Except
on exception1 do instructions...
on exception2 do instructions...
else instructions...
end ;

Exemple

Function Tangente(X : réel)
Begin
try
 Tangente := Sin(X)/Cos(X) ;
Except
 
on EZeroDivide do writeln (x,‘:mauvais parametre’) ; 
  on EOverflow do writeln (‘Résultat trop grand’) ; 
  on EMathError do writeln (‘Erreur de calcul’)
  else writeln (‘Erreur inconnue’)
end ;

Dans l’exemple, EZeroDivide et EOverFlow héritent de EMathError. Pour leur déclenchement, les placer AVANT ErreurMath, car un seul traitement sera effectué

5. Protection des ressources

Lorsqu’une section de programme réserve une ressource (mémoire, fichier, imprimante, réseau...), il faut s’assurer que la ressource est libérée même si le programme est interrompu par une exception.

La protection des ressources est gérée par les instructions

Essaye

(instructions normales)

DansTousLesCas

(instructions finales)

fin ;

NB : si une exception interrompt la série d’instructions normales, le programme va directement exécuter les instructions finales, puis l’exception est redéclenchée

Exemple

Essaye

TraitementFichier(MonFichier)

DansTousLesCas

MonFichier.Fermer

fin ;

 

6. Créer ses propres exceptions

Quand on crée une classe, on peut être amené à générer des exceptions spécifiques au comportement des objets de cette classe

Pour déclencher une exception, il faut

  • Créer l’objet exception
  • Déclencher l’exception créée

Exemple avec TRoue :

déclarer et déclencher l’exception EPneuCrevé

Type EPneuCrevé = class(Exception);

.....

procedure TRoue.rouler ;

var e : EPneuCrevé

debut

si " on roule sur un clou " alors

debut

e:=EpneuCrevé.Create(‘crevaison due à un clou’);

déclencher e ;

fin

fin

....

procedure TVelo.pedaler ;

debut

Essaye .....

Exception

EpneuCrevé faire RéparerRoue()

fin

fin

7 Conclusions

La gestion des erreurs est primordiale dans la robustesse d’une application

La gestion " traditionnelle " avec des si... ou des Case... est compliquée : mélange du traitement normal et de la gestion des erreurs

La POO dispose d’un gestionnaire d’exceptions permettant de séparer le code normal du traitement des erreurs

Les exceptions sont des objets issues de classes avec héritage

Le programmeur peut créer et déclencher ses propres exceptions

Aricia - Le spécialiste internet du Jura

site créé avec Agestis , système de gestion de contenu